Arbre-à-perruques

Cotinus coggyria   Scop.

(Anacardiacées)

Coticogg

Les autres nom populaires anglais comme Smoke-tree ou Burning bush (arbuste qui brûle ou qui fume), caractérisent assez bien l’aspect que peut prendre l’Arbre à perruque. A la transformation des fleurs en fruits, les pétioles s’allongent, et ceux des fleurs stériles deviennent plumeux, prenant de loin l’aspect d’un nuage de fumée ou d’une perruque.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- arbuste caducifolié atteignant 1 à 3(5) m; polygame ou monoïque;

- feuilles glabres, de forme ovale, arrondies au sommet, glauques dessous, alternes, simples et entières, devenant jaune ou rouge vif en automne;

- fleurs petites de couleur jaunâtre, nombreuses, disposées en panicules amples très ramifiées (nombreuses fleurs stériles); pédicelles très courts au début de la floraison; ils s’allongent ensuite fortement et deviennent plumeux;

- drupes ridées, brunes et luisantes.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: Europe méridionale;en France, du Sud-est jusqu’à l’Ain, de 0 à 850 m d’altitude; ailleurs parfois naturalisé ou occasionnel.

ÉCOLOGIE: espèce thermophile, héliophile, calcicole xérophile; fourrés basiphiles xérophiles; éboulis et rocailles, broussailles, manteaux forestiers; forêts claires.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- plante mellifère mais toxique dans toutes ses parties;

- bois blanc puis roux, prenant un beau poli: lutherie et ébénisterie;

- utilisé pour l’ornement: cultivar ‘purpurea’.