Genêt à balais

Cytisus scoparius  (L.)  Link

(Fabacées)

Cytiscop

Probablement originaire du Sud et de l’Ouest de l’Europe, le Genêt à balais est maintenant présent dans toute l’Europe, car il a été beaucoup planté le long des voies ferrées ou des autres voies de communication; on l’a également utilisé dans des landes comme couvert à gibier. Il reste malgré tout sensible aux grands froids, mais repartira de son pied.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- arbrisseau de 1-3 m caducifolié; faible longévité 10-15 ans; jeunes rameaux à 5 angles, glabres, dressés;

- feuilles inférieures pétiolées, à 3 folioles, les supérieures simples, rapidement caduques;

- fleurs isolées ou par 2-5 sur les rameaux de l’année précédente, grandes, papilionacées, jaunes, pédicellées, à calice glabre;

- gousse hérissée de longs poils caducs, comprimés.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: européenne, ± subatlantique; commune à assez rare partout en France, de 0 à 800 m d’altitude, rare dans le Midi et en Corse.

ÉCOLOGIE: espèce héliophile, calcifuge, mésophile (acidiphile à large amplitude); landes, lisières, ourlets forestiers.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- mellifère, mais toxique;

- les fleurs donnent une teinture jaune;

- autrefois utilisé pour la confection de balais grossiers;

- actuellement semée en grand au bord des routes, la sous-espèce reverchonii (Degen & Hervier) Rivas Goday & Rivas Mart., à feuilles majoritairement unifoliées.