Bouleau verruqueux

Betula pendula  Roth

(Bétulacées)

Betupend

Le Bouleau verruqueux est un arbre qui s’adapte à tout: il croît dans l’ensemble de l’Europe, en Sibérie jusqu’au massif de l’Altaï. Pour son aspect gracieux — son écorce blanche et son port à rameaux pendants — , on le cultive et on le plante dans les parcs depuis longtemps. Espèce pionnière des forêts dégradées sur tout type de sol, même calcaire, il ne doit pas être confondu avec Betula pubescens qui préfère les forêts et fourrés hygrophiles sur sols tourbeux ± acides (le fait que ces deux espèces de bouleaux ont porté le nom Betula alba ajoute encore à la confusion.)

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- tronc droit (15-20 m); houppier peu dense à branches dressées puis retombantes;

- écorce d’abord lisse, blanche, se détachant en lanières horizontales, devenant noirâtre, épaisse et irrégulièrement crevassée à la base du tronc;

- feuilles alternes, triangulaires, irrégulièrement dentées, glabres;

- chatons ♂ terminaux sessiles, pendants (10 cm à maturité);

- chatons ♀ subterminaux et dressés (3 cm), pédonculés.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: eurasiatique; commun sur une grande partie de la France (absent de la région méditerranéenne), jusqu’à 2000 m d’altitude.

ÉCOLOGIE:

- espèce héliophile (lumière) qui meurt lorsque la concurrence devient trop forte;

- espèce pionnière, frugale, qui s’adapte à tous les sols, secs à tourbeux: sables, limons, sols caillouteux ou marneux;

- forêts claires ou dégradées, landes, formations à la limite de la forêt.

USAGES, PROPRIÈTÉS, REMARQUES:

- bois blanc jaunâtre ou roussâtre, avec des taches, de densité moyenne, se travaillant facilement;

- pâte à papier, panneaux, tournerie, manches d’outils, contreplaqué, …

- bon combustible, autrefois utilisé pour la boulange;

- dans les pays nordiques (Scandinavie, Russie): extraction d’huile des bourgeons pour la parfumerie, et distillation de l’écorce pour tanner et imperméabiliser le cuir.