Cerisier à grappes

Prunus padus   L.

(Rosacées)

Prunpadu

Le Cerisier à grappes est une essence ligneuse résistante et peu exigeante que l’on trouve de façon dispersée dans toute l’Europe, jusqu’en Asie et au nord, jusqu’au cercle polaire. Assez esthétique par sa floraison en grappes de fleurs blanches (mai), il n’a guère d’autre valeur économique.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- atteignant 10(-15) m; longévité plus de 50 ans; rejette de souche et drageonne; branches étalées, presque verticillées; écorce à odeur forte et fétide;

- feuilles alternes, ovales (6-10 cm), aiguës, finement denticulées, mates et vert sombre dessus, plus pâles dessous; 2 glandes au contact du limbe avec le pétiole;

- fleurs blanches en grappes dressées, puis pendantes, odorantes, régulières;

- fruit: petites drupes noires, luisantes, amères.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: eurasiatique; assez rare et dispersé en France: quadrant Nord-est, Alpes du Nord, Massif central large, Pyrénées (0-2000 m d’altitude); ailleurs planté et parfois échappé.

ÉCOLOGIE:

- sous-bois arbustifs et fourrés mésohygrophiles sur sols bien alimentés en eau, voir inondables;

- pH neutre à légèrement acide.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- bois ressemblant à celui du merisier, mais à aubier plus abondant et duramen rougeâtre ou jaune brun plus clair; bois assez dense et dur, utilisé autrefois en menuiserie et ébénisterie;

- utilisation ornementale.