Chêne chevelu

Quercus cerris   L.

(Fagacées)

Quercerri

Le Chêne chevelu est un chêne du pourtour méditerranéen qui a pu être cultivé plus au Nord, et ce depuis 1735. Plutôt planté dans les parcs, il l’est aussi comme essence forestière dans les régions au climat doux; mais son bois est peu estimé par rapport à celui des autres chênes, et on ne l’a utilisé qu’occasionnellement pour des traverses de chemin de fer.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- arbre atteignant 10(-30) m; caducifolié; à écorce gris mauve pâle aux fissures profondes et anguleuses, souvent orangées au fond;

- feuilles souples, à lobes obtus à aigus mais non piquants, à tomentum ± caduc à la face inférieure;

- cupules du gland à écailles longuement caudées et divergentes.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: Sud-est européen, du Sud-est de la France à la Turquie; très rare en Provence orientale, de 0 à 1400 m d’altitude; indigénat douteux en Champagne et dans le Jura; par ailleurs planté, surtout dans l’Ouest où il se naturalise.

ÉCOLOGIE: forêts caducifoliées mésophiles à mésoxérophiles.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- bois dur, peu dense, trop perforé, peu souple et peu résistant;

- arbre vigoureux et très résistant, supportant les situations en bord de mer mais au bois de moindre valeur;

- ornemental par sa silhouette et son feuillage rigide et brillant.