Chêne pédonculé, Chêne sessile

Quercus robur  L.

Quercus petraea (Mattuschka) Liebl.

(Fagacées)

Quer robu

Les deux grands Chênes méritent d’être présentés ensemble.

Chez le Chêne pédonculé: fût court, branches puissantes et tortueuses; feuilles un peu cireuses au dessus et plus pâles dessous, limbe à plus grande largeur au 1/3 supérieur et avec 2 lobes en oreillettes à la base encadrant le pétiole très court; mais le caractère essentiel pour différencier les deux espèces est le long pédoncule des fleurs ♀, puis du fruit (gland.)

Chez le Chêne sessile, les fleurs ♀, et ensuite les glands, sont sessiles; par ailleurs le fût se continue dans la cime régulière; feuilles luisantes dessus, un peu mates dessous, limbe à plus grande largeur au milieu, s’atténuant régulièrement en coin jusqu’au pétiole très net.

Le Pédonculé est le chêne des plaines et des fonds de vallées riches et frais, tandis que le Rouvre accepte les conditions plus sèches des plateaux calcaires du Nord-est, en compagnie du Hêtre. Quand les deux espèces sont possibles, le Pédonculé (plus exigeant en lumière) domine sur les lisières et dans les haies.

Il existe de nombreuses formes intermédiaires entre ces deux espèces (variabilité individuelle ou hybridation/introgression) et entre le Chêne sessile et le Chêne pubescent.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES communs aux 2 espèces:

- atteignant 25(-35) m, pouvant vivre 150-300 ans; caducifoliés.

- fleurs ♂ en chatons à la base des pousses;

- fleurs ♀ par 2-3 groupées et naissant à l’extrémité des pousses en même temps que les feuilles ou un peu avant (Sessile);

- glands insérés, pour le tiers inférieur, dans une cupule glabre, groupés par 2 ou 3.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: Europe et Asie pour le Chêne pédonculé; Europe pour le Chêne sessile; France: communs en plaine (jusqu’à 1300 m), sauf dans le midi méditerranéen, et plus rare dans le Sud-ouest (Chêne pédonculé.)

ÉCOLOGIE (Chêne pédonculé):

- exigeant en lumière et à l’égard de la richesse du sol;

- accepte des climats plus continentaux et supporte les gelées printanières.

 

ÉCOLOGIE (Chêne sessile):

- exigeant en lumière également, mais accepte des sols pauvres;

- arbre des climats atlantiques, doux et à l’humidité de l’air moyenne mais régulière; ses pousses et ses fleurs peuvent souffrir des gelées printanières.

 

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES (la distinction des bois des 2 espèces est très difficile):

- aubier blanc jaunâtre et duramen ± foncé;

- bois à cernes bien visibles, souligné par une zone initiale poreuse; la vitesse de croissance détermine la qualité du bois et ses propriétés: cernes larges → bois dur aux bonnes propriétés mécaniques, cernes fins → bois tendres à la couleur recherchée et aux excellentes propriétés technologiques;

- utilisations très variées: ébénisterie, menuiserie (mobilier), panneaux, charpente, piquets, chauffage et charbon, ...