Épicéa de Sitka

Picea sitchensis   (Bong.)  Carrière

(Pinacées)

Piceasitc

A cause des Montagneuses rocheuses, les aires de diffusions de nombreuses espèces de l’Ouest de l’Amérique du Nord forment une bande étroite allant de l’Alaska au Nord de la Californie; c’est le cas pour l’Épicéa de Sitka, nommé d’après l’île de Sitka située près de la côte des États-Unis (Alaska), qui ne s’éloigne pas à plus de 100 km de l’océan pacifique en ne dépassant pas 900 m d’altitude. Il forme des peuplements mixtes sous un climat océanique aves le thuya géant, le cèdre de l’Alaska ou le sapin géant.

Introduit en Europe dès 1831, il prospère dans les iles britanniques comme essence forestière; c’est le plus haut de tous les épicéas et certains spécimens écossais atteignent maintenant 60 m.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- arbre atteignant 50(-100 m) de haut dans son habitat d’origine, à feuilles persistantes; écorce gris pourpré, s’écaillant rapidement;

- feuilles (jusqu’à 30 mm) très aplaties à 2 raies blanc bleuté vif au revers, lignes plus étroites dessus, rigides et très épineuses;

- cônes courts (10 cm); écailles fines à bord denté

 

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: nord-américaine; une étroite bande le long de la côte pacifique des États-Unis et du Canada, de 0 à 900 m d’altitude; réussi bien en Europe comme essence de reboisement sous des climats humides.

ÉCOLOGIE: rechercher une humidité atmosphérique élevée (climat océanique); ne supporte pas un trop fort gel.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- très exploité en Amérique du Nord: menuiserie papeterie, lutherie, fabrication de flèche, structure d’avions en bois;

- des spécimens géants approchant 100 m de haut sont conservés dans des parcs américains et canadiens;

- arbre de reboisement naturalisée dans certaines régions d’Europe (Écosse, Irlande, Nord de l’Allemagne, Danemark, Norvège et Islande); planté en France en Bretagne, Normandie, Ouest du Massif central, ou dans des parcs.