Épicéa

Picea abies  (L.) Karst.

(Pinacées)

Piceabie

L’Épicéa commun est une des essence ligneuse européenne les plus importantes du point de vue économique. Son aire naturelle est très étendue et il se caractérise par une morphologie très changeante. En Laponie et dans le Nord de la Russie, la sous-espèce obovata forme l'élément majeur de la taïga, et plus au sud , il est présent dans toutes les montagnes de l’Europe tempérée.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES :

- arbre pouvant atteindre 50 m de hauteur ; port conique, plus ou moins élargi (en plaine) à columnaire (montagne) ; rameaux parfois pendants en « draperie » ou courts et rigides en « brosse »; longévité jusqu'à 300 ans en montagne ; croissance initiale forte ;

- feuilles (15-25 mm) à 4 angles, sans raie blanche à la face inférieure, disposées tout autour du rameau en brosse rabattue vers l'avant;

- cônes allongés (10-16 cm) pendants à maturité et tombant sans se désarticuler.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE : Europe du Nord et Europe centrale, surtout montagnes; en France, forêts montagnardes et subalpines (Vosges, Jura, Alpes, de 600 à 2200 m), surtout sur ubacs ; planté en grand partout ailleurs avec plus ou moins de réussite, sauf dans les plaines méridionales ; se naturalise surtout en montagne.

ÉCOLOGIE :

- très résistant au froid et peu sensible aux gelées de printemps (débourrement tardif);

- préfère les climats humides mais s’accommode d'une sécheresse de l'air si le sol reste frais ; ces dernières années aux étés et automnes chauds et secs, accompagnés d'attaque de bostryche, ont été dommageables à de nombreuse plantations d'épicéas en plaine

- par son enracinement superficiel, il est sensible aux chablis ;

- peut accepter de nombreux types de sols, mêmes calciques ou hydromorphes, mais craint les sols trop carbonatés.