Frêne à fleurs

Fraxinus ornus   L.

(Oléacées)

Fraxornu

Le Frêne à fleurs ne doit son nom, qu’au fait que les autres frênes, notamment le Frêne commun, ont des fleurs insignifiantes, tandis que les siennes, bisexuées, possèdent non seulement un calice à 4 sépales (long d’environ 1 mm), mais aussi 2 à 4 pétales corollaires blancs, hachurés, longs jusqu’à 4 mm. Les grandes inflorescences, formées à partir de plusieurs fleurs, décuplent cet effet et le Frêne à fleurs se présente à la fin du mois de mai comme enveloppé d’un nuage blanc.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- atteignant 15(-20) m, caducifolié; cime sphérique.

- feuilles opposées pétiolulées, composées pennées, à 3-4 folioles ovales lancéolées;

- bourgeons gris argenté et duveteux.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE:

- Centre et Est du bassin méditerranéen

- en France: Alpes du Sud et Corse, remonte jusqu’à la Côte bourguignonne (de 200 à 1700 m d’altitude); souvent planté ailleurs et naturalisé, notamment dans la quadrant Sud-est.

ÉCOLOGIE: forêts claires et rocailles thermophiles.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- le jus de sa résine, desséchée à l’air libre, forme une manne, sorte de médicament utilisé en pédiatrie pour son goût sucré et ses légères propriétés laxatives. Cette manne est obtenue à partir de coupes superficielles du tronc;

- utilisé en ornement.