Merisier

Prunus avium   L.

(Rosacées)

Prunaviu

Le Merisier est un arbre robuste assez commun dans toutes les forêts d’Europe, jusqu’à l’Ouest de la Russie; il monte jusqu’à la latitude de 60° (Nord de l’Angleterre, Sud de la Scandinavie.)

Les Cerisiers cultivés sont des lignées sélectionnées de Merisiers (Prunus avium), souvent greffées sur Prunus cerasus, et des hybrides entre les deux espèces; ils s’échappent assez facilement par semis ou drageons.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- atteignant 15(-25) m; longévité environ 100 ans; houppier pyramidal peu dense;

- feuilles grandes, molles, régulièrement dentées; écorce mince se détachant en lanières horizontales; pétiolées avec 2 glandes rougeâtres sur le pétiole, à la base du limbe;

- fleurs blanches groupées en bouquets latéraux;

- fruit (merise ou petite cerise) longuement pédonculées, rouges puis noires à maturité; comestibles mais amères.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: eurasiatique; commun mais disséminé en plaine et basse montagne jusqu’à 1700 m d’altitude (rare ou très rare en région méditerranéenne.)

ÉCOLOGIE:

- haies, bois (hêtraies-charmaies, hêtraies), ripisylves;

- pH basique à légèrement acide; espèce mésophile craignant les sols trop humides.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- bois très recherché; aubier blanchâtre; duramen jaune rosâtre ou brun rosâtre; densité moyenne à forte, facile à travailler: ébénisterie, décoration intérieure, tournerie, marqueterie;

- les merises sont utilisées en distillerie (kirsch), et les variétés de cerises cultivées sont assez nombreuses (cerises, guignes, bigarreaux.)