Mûrier blanc

Morus alba  L.

(Moracées)

Morualba

Le Mûrier blanc est originaire de Chine et des zones avoisinantes de l’Asie, où sa culture, servant de support pour le ver à soie, a une tradition millénaire. En Europe méridionale, sa culture dans ce but fut également assez ancienne.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- atteignant 10(-15) m

- feuilles alternes, caduques, profondément lobées;

- fleurs en courts chatons à l’aisselle des feuilles;

- fleurs ♀ à quatre pétales devenant pulpeux en mûrissant → faux fruits comestibles appelés soroses, d’un goût moins savoureux que ceux du Mûrier noir.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: est-asiatique; autrefois planté en grand pour les vers à soie et en alignements, récemment naturalisé (ripisylves) dans la basse vallée du Rhône et probablement ailleurs; du Midi jusqu’à Lyon (0-400 m).

ÉCOLOGIE: à cultiver en région chaude sur tout type de sol.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- bois dur et durable, souvent comparé à celui des ormes;

- la culture du ver à soie ayant périclité depuis assez longtemps, le Mûrier blanc reste planté à titre ornemental;

- à la famille des Moracées appartiennent les Ficus, genre nombreux des zones tropicales et subtropicales, dont le seul représentant dans nos régions est le Figuier, Ficus carica L.