Pin mugo

Pinus mugo  Turra   mugo

(Pinacées)

Pinumugo

Longtemps confondu avec Pinus mugo subsp. uncinata (DC.) Domin (Pin à crochets) sous le nom collectif de Pinus montana Mill., Pinus mugo mugo est toujours très rare en France sous la forme de deux variétés:

var. pumilio , petit arbre à port dressé atteignant 3 à 5 m; Alpes du Sud, col de Tende, Queyras, …; introduit dans les Vosges;

var. mughus, arbrisseau plus ou  moins rampant dont l’aire naturelle dans les Alpes française n’est pas connue avec précision.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES :

- petit arbre (3-5 m) à branches redressées ;

- feuilles (long .4–6 cm) vert franc ± foncé; écorce des rameaux d’un an brune à grisâtre, celle du tronc brune à noirâtre;

- cônes (2,5 x 4,5 cm) à écusson proéminant sur les écailles supérieures, déprimé sur celles de la base; ombilic dans la partie inférieur de l’écusson.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE : Alpes centrales et orientales.

ÉCOLOGIE : essence de lumière de l’étage subalpin qui résiste à des conditions climatiques difficiles et qui s’adapte à tous les types de sols, secs ou caillouteux.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- populations naturelles très rares en France (Alpes du Sud) bénéficiant d’une protection nationale;

- utilisé pour la fixation des sols mobiles en montagne;

- nombreux cultivars utilisés à des fins ornementales.