Sapin de Nordmann

Abies nordmanniana  (Stev.) Spach

(Pinacées)

Abienord

Les sapins d'Europe et des zones proches d'Afrique du Nord, du Proche-Orient ou du Caucase forment souvent des peuplements isolés et bien différenciés ; le Sapin du Caucase est celui qui vit le plus à l'est. Il croît dans les montagnes du littoral Est de la mer Noire, de Colchide jusqu'au Caucase.

Il fut introduit en Angleterre, en Bohème et en Pologne au début du XIXème siècle. Aujourd'hui, en particulier pour son utilisation comme sapin de Noël – aux aiguilles suffisamment persistantes – il est largement répandu en France comme ailleurs en Europe occidentale.

CARACTÈRES BIOLOGIQUES :

- arbre pouvant atteindre 40 m de hauteur ; croissance initiale lente;

- feuilles linéaires, longues de 25-30 mm, disposées en brosse, rabattues vers l'extrémité du rameau ;

- cône dressé, long de 10 à 12 cm, à bractées dépassant les écailles, saillantes et réfléchies ;

- rhytidome (écorce) lisse et pustuleuse, gris-brun sur les sujets jeunes, puis devenant crevassé.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE :

- aire naturelle : Caucase occidental et chaîne Pontique, sur 400 km d'est en ouest , de 400 à 1200 d'altitude ;

- réussi bien en Europe occidentale; en France, contrairement à Abies alba, il s'accommode de stations difficiles (à sécheresse estivale prononcée.), planté en reboisements dans l'Est et le Massif central, et en pépinières pour la production de sapins de Noël.

ÉCOLOGIE :

- très résistant au froid ; échappe aux gelées printanières grâce à son débourrement tardif ;

- jusqu'en basse altitude, il est indifférent à la nature chimique du sol (même carbonatés) ; enracinement pivotant et puissant.