Tilleul à petites feuilles, Tilleul à grandes feuilles

Tilia cordata  Mill.          Tilia platyphyllos  Scop.        (Malvacées)

Tilicord

Les deux Tilleuls ont en commun leur taille (20-25 m), une écorce grise et lisse, puis à gerçures longitudinales, leurs fleurs odorantes bien connues (celles du Tilleul à grandes feuilles sont les plus parfumées et les plus recherchées : tilleul de Carpentras.)

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- arbres à rameaux alternes; feuilles alternes, simples à limbe légèrement dissymétrique, cordé, acuminé, denté en scie;

- cyme florale à pédoncule soudé en partie à une bractée en forme d’aile devenant par la suite l’appareil de dissémination du fruit; fleurs à symétrie radiale, blanchâtres ou jaunâtres, odorantes → tisanes;

- Tilia cordata: feuilles (3-8 cm) glauques dessous; poils roux à l’aisselle des nervures, 4 à 12 fruits (5-8 mm) sans côtes saillantes.

- Tilia platyphyllos: feuilles (8-15 cm) vertes sur les 2 faces, mais plus pâles dessous, poils à l’aisselle des nervures (blancs ou roux), 2 à 4 fruits à 5 côtes saillantes.

DISTRIBUTIONS GÉOGRAPHIQUES:

- Europe, jusqu’au Caucase; en France: Tilia cordata est commun dans l’Est et les Pyrénées (0-1500 m), plus rare ailleurs; Tilia platyphyllos est assez commun dans l’Est et les basses montagnes méridionales (Pyrénées, Corse, jusqu’à 1800 m), rare dans l’Ouest et absent du littoral méditerranéen.

ÉCOLOGIES: forêts caducifoliées (surtout de pente et de ravin, lapiaz, pour Tilia platyphyllos);

- Tilia cordata a un comportement de type continental, présent dans toutes les forêts de plaine du Nord-est sur sols argilo-marneux (chênaie-charmaie et chênaie-hêtraie);

 

- Tilia platyphyllos se rencontrera dans deux types des stations:

· en montagne sur sols assez riches, sur les accumulations d’éléments fins des bas de versants et éboulis en exposition fraîche, avec l’érable sycomore et l’orme de montagne; les vallons froids et les abrupts des plateaux calcaires du Nord-est lui offrent ces conditions submontagnardes;

· dans les taillis des collines sous influence méridionale jusqu’en Bourgogne, Jura et sud de l’Alsace.

Les deux espèces rejettent bien de souche.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES (la distinction des bois des 2 espèces est très difficile):

- plantes mellifères et fleurs à tisane;

- bois homogène à aubier et bois de cœur non distincts, aux limites de cernes peu marquées; vaisseaux nombreux, d’assez fort diamètre, dispersés;

- bois jaunâtre ou roussâtre, blanchâtre ou rosâtre, parfois veiné de vert; odeur de poussière quand on le travaille;

- bois de densité faible, tendre et facile à travailler, ne convenant pas là où une bonne résistance mécanique est nécessaire (construction) mais apte au tournage et à la sculpture: parties sculptées en ébénisterie, moulures, tournerie, panneaux; - le bois du Tilleul à petites feuilles est plus réputé (dureté, résistance) que celui du Tilleul à grandes feuilles dont les troncs atteignent de plus grandes dimensions mais présentent une forme non satisfaisante;

- l’hybride de ces deux espèces, Tilia x europaea L., est occasionnel et rare à l’état spontané mais il est souvent planté, notamment en alignements sous l’appellation de Tilleul commun, et ses fleurs sont également mellifères et recherchées; alors que le Tilleul argenté du Caucase (T. argentea), que l’on plante aussi, a des fleurs qui ne sont pas utilisables.