Le faux laurier des bois

Daphlaur457

Bien visible en hiver quand il est le seul arbuste à arborer ces feuilles vertes et luisantes, non piquantes, le Daphné lauréole doit évidemment son nom à sa ressemblance avec le laurier qui ne s’aventure pas aussi loin au nord dans notre pays. On a vu avec le Daphné joli-bois que ce genre est proche du laurier et que «daphné» en est le nom ancien. De taille modeste, comme son cousin déjà cité, il partage avec celui-ci ses propriétés toxiques. Les fleurs sont de délicates petites clochettes allongées de couleur vert-jaune; elles apparaissent de février à mars et donneront plus tard des fruits noirs et luisants, toxiques. La souplesse et la résistance des tiges ont fait qu’il fut utilisé autrefois pour la confection de chapeaux dits de paille blanche.

Daphlaur71

Daphne laureola L. ; famille des Thymélaéacées.

Espèce méditerrannéo-atlantique ; chaméphyte frutescent (arbrisseau) sempervirent; floraison : février à mars. Dans la région, chênaies-charmaies calcicoles, fourrés et lisières associées; parfois fréquent, il peut aussi manquer localement.

Daphlaur42