Le Sureau à grappes

En plaine, le Sureau à grappes n’est pas aussi répandu que le Sureau noir; c’est une plante des forêts de montagne et des rochers, un élément assez caractéristique des peuplements des clairières.

Dans certaines régions, jusqu’à la seconde guerre mondiale, on pouvait couper du petit bois en forêt pour allumer son feu, comme celui du Sureau rouge (son autre nom), limitant ainsi sa propagation; ce n’est plus le cas aujourd’hui et l’arbuste se répand jusqu’à basse altitude.

 

Sambraces4b

CARACTÈRES BIOLOGIQUES:

- arbuste atteignant 1 (-4) m; branches arquées; écorce jeune grise, verruqueuse, à lenticelles apparentes;

- fleurs à corolle jaune sale, en panicule ovoïde-pyramidale, paraissant en même temps que les feuilles;

- fruit (petite baie ovale) rouge, luisant, globuleux; moelle des rameaux roussâtre à brun jaune;

- feuilles opposées, composées de 3-5(-7) folioles lancéolées, dentées, sessiles, glabres.

 

 

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE: Europe médiane, surtout montagnes; en France, de 100 à 2200 m d’altitude: quadrant Nord-est, Alpes, Massif central, Pyrénées.

 

Sambrace2

ÉCOLOGIE: neutronitrocline, submontagnarde à montagnarde (besoin d’humidité et de fraîcheur); fourrés continentaux et montagnards sur des sols riches, fourrés de ravin, coupes forestières, chablis.

USAGES, PROPRIÉTÉS, REMARQUES:

- cultivar ornemental ‘plumosa’, à folioles profondément incisées;

- médicinal; fruit utilisé en distillerie;

- plante mellifère.

 

Sambrace